Le golfeur masqué a rendu visite à l’Anjou Golf :

Le créateur de l’Anjou Golf & Country Club était un homme à part. Pilote de chasse de l’escadrille Normandie Niémen pendant la seconde guerre mondiale. Roland Paulze d’Ivoy de la Poype était un génial touche-à-tout qui ne jouait pas au golf. Propriétaire de fermes et éleveur, concepteur du berlingot de shampoing Dop, dessinateur de la carrosserie de la fameuse Citroën Méhari, il a également créé le Marineland d’Antibes, l’un des plus grands parcs aquatiques d’Europe ! À Champigné, commune située à une vingtaine de kilomètres au nord d’Angers, Roland de la Poype a été maire avant de vouloir transformer une ferme en golf. Son projet vit le jour en 1990 grâce au travail de l’architecte anglais Frederic Hawtree.

À l’image d’une région riche en cours d’eau et en étangs, le parcours est parsemé de mares qui n’entrent pas trop en jeu. Et même si quelques vieux chênes empiètent parfois sur les fairways, comme au 2 et au 13, ceux-ci restent relativement larges et plutôt rectilignes. L’aller permet de commencer tout en douceur, avant d’aborder le 10 et le 11, deux doglegs prononcés aux virages bien défendus par des chênes. Un autre trou exigeant, le 13, demande un drive long et précis afin de pouvoir survoler au deuxième coup les grands arbres qui protègent l’accès d’un petit green. Ces quelques trous intéressants techniquement, surtout des blanches avec des coups de départ parfois intimidants, n’empêchent pas le parcours d’offrir d’agréables moments aux joueurs de tous niveaux. Les greens, pas toujours grands mais assez plats, tiennent bien la ligne. «Ils s’améliorent d’année en année». nous a d’ailleurs confié un habitué des lieux. Quant à l’ensemble du parcours, globalement bien drainé, il bénéficie toute l’année d’un climat tempéré. Celui-ci fait partie de la traditionnelle douceur angevine qu’évoque le poète Joachim du Bellay, originaire de la région, dans son recueil Les Regrets.

Une douceur également chère à la famille de la Poype. François, le fils du créateur du golf, a repris la gérance du domaine qui dispose de chambres, d’appartements et d’une orangerie pouvant accueillir des séminaires ou des réceptions. Des activités complémentaires qui permettent à l’Anjou Golf &Country Club d’espérer un avenir florissant.

Golf Magazine – Octobre 2015.