Ousmane Gueye — l’artiste en résidence

Anjou Golf & Country Club présent le travail de l’artiste en résidence Ousmane Gueye.  Membres et visiteurs ont sans doute remarqué ces œuvres monumentales «Têtes-Livres» sur notre site.  À l’heure actuelle, vous pouvez voir deux de ces visages gigantesques de la série sur le golf ; un à notre entrée et l’autre sur le départ du trou numéro un.  En 2016, Ousmane avait installé une tête rouge «Dougan» à l’entrée, mais celle-ci s’est rapidement vendue et a donc été remplacé par notre version jaune vif actuelle.  Ciselées dans des troncs d’arbre en chêne, les têtes géantes se dressent comme des gardiennes du golf, marquant le paysage de leurs fortes lignes géométriques.

Le Savoir

Les sculptures rendent hommage à tous ceux qui sont disparus avec leur savoir, à ceux qui transmettent la connaissance et la sagesse, et à ceux qui la recherchent.  « Être entouré de savoir vous propulse » dit le sculpteur hors normes.  Ousmane, qui partage son temps entre le Sénégal et le village de Soeurdes en Anjou, croit que d’être entouré de la sagesse «doit conduire à une compréhension plus profonde» de la vie elle-même ».

La Pensée

À l’intérieur du clubhouse, nos visiteurs trouveront la plus petite sculpture «Triples Pensées» près de la cheminée. Sculptée dans de la pierre d’albâtre polie, l’œuvre présente trois visages différents, chacun regardant dans une direction différente mais inextricablement liés entre elle. Cette belle pièce d’une réflexion profonde, communique l’idée que nos cultures différentes peuvent s’enrichir et s’inspirer tout en restant attachées à leurs origines.

Ousmane Gueye s’est installé à Anjou il y a 10 ans, après des périodes au Royaume-Uni, au Japon et aux États-Unis. Il dit souvent que l’artiste n’a pas de pays, que le monde est son pays et cite l’anthropologue et ethnologue Claude Lévi-Strauss:
« Le sentiment de gratitude et de respect que chaque membre d’une culture donnée peut et doit ressentir envers tous les autres ne peut être fondé que sur la conviction que les autres cultures diffèrent des siennes d’innombrables façons. »

Prochainement, des nouvelles sculptures vous seront présentées et certains seront disponibles à la vente.

 

Dans la série « Têtes Livres », touches finales au « Dougan » à l’entrée du clubhouse.

 

 

En albâtre polie l’œuvre « Triple Pensée ».

 

 

Un visage de la série « Têtes Livres » est rejoint par quelques animaux d’une exposition itinérante.