La Lettre de Lucien Mille, représentant de l’Anjou Golf auprès de l’association Seniors Golfeurs Pays de La Loire, suite à la rencontre SGPDLL le 3 juillet à l’Anjou Golf — 54 participants des 5 clubs représentés ;  Alençon, Anjou, Le Mans, Sablé et Saumur.

 

La Lettre de Lucien

 

Bonjour à toutes et tous,

C’est un petit matin pas comme les autres … un lendemain pas comme les autres …

SURVOLÉE la compétition d’hier à domicile ! Il faut dire qu’on avait mis le paquet, 26 joueurs d’Anjou sur 54 participants. Alors les rabat – joies pourraient dire que les autres clubs étaient sous représentés … ET C’EST VRAI ! qualitativement d’abord et comme je suis un tantinet chauvin / de mauvaise foi, les autres équipes étaient au moins 5 pour totaliser un score complet, donc la victoire est belle !

(Quelles) ENVOLÉES de scores ! En Brut les meilleurs index ont joué au moins leur niveau de jeu et ce sont deux 25 qui ont été ramenés. En Net, un 39 n’a pas pu être retenu parce que le brut du joueur l’a été, mais derrière on a totalisé 2 x 38, 2x 37 et 1 x 36 ! Total 174 quand même, soit 33 points de plus que la première équipe poursuivante, soit +/- un score d’un bon joueur des équipes adverses !

PAS VOLÉE donc cette victoire qui nous fait plaisir collectivement, PAS VOLÉES nos bouteilles, CLAUDE veillait dessus comme sur le service de verre de son mariage !

Après une après-midi sympa sur la terrasse où nous étions sur ce terrain-là aussi et encore les plus / mieux représentés, l’heure des récompenses était venue, je vous en livre quelques-unes, commentées comme toujours, avec humour et bienveillance. Jean-Marc Boulai m’a suggéré de dire un mot sur chacun, je vais tenter de jouer cette partie-là, à défaut de celle d’hier me concernant.

 

Outrageusement Victorieux – Nouvel Index !

 

SURVOLÉE DE A à Z par un OVNI (Outrageusement Victorieux – Nouvel Index …) ALAIN DUMAS signe encore un excellent 25/39 qui l’a placé en tête d’à peu près tous les classements en brut, en net seniors et seniors 2.

Mais là n’est pas sa seule qualité : la veille de la compétition je l’avais appelé pour lui demander si il pouvait partir une demi-heure plus tôt, à 8h50 au lieu de 9h20. Réponse affirmative spontanée ! Super pour moi qui avait enregistré peu avant 5 défections qui me créaient des parties de 2 un peu trop récurrentes.

Mais arrivé mardi matin sur le putting green, le « oui » sans faille de la veille avait laissé place à des trémolos dans la voix au moment du traditionnel premier échange de la journée … histoire de préempter un éventuel score décevant. Ce sera de la faute du Capitaine si les choses tournent mal … Et bien mon cher Alain, je sais désormais comment tu fonctionnes, il faut de virer du lit ! Ne me remercie pas, servir – à cela – sera aussi mon plaisir désormais ! Et dire que ce jeune homme a commencé par trois doubles … lâche-t-il à qui veut l’entendre sur la terrasse ! Heureusement dans un sens car je ne sais pas si l’on pourrait encore te tutoyer, toi qui désormais tutoies les meilleurs ! Fausse modestie mais plus de faux index mon cher Alain, BRAVO !

 

Les histoires de couples

 

PATRICE : « Dis Sylvie, 1 + 1, ça fait combien ? toi qui sais compter … tu fais comme pour toi au Mans, tu me rajoutes un petit point comme ça le Capitaine y va me dire que si on gagne c’est grâce à moi ! Alors tu trouves combien en Brut pour moi ? 26 !!!! j’vais tou’ d’ suite dire ça à Lucien ! …. Lucien, Lucien 26 !!!! on garde le 39 Net d’Alain Dumas ! »

LUCIEN :  » Ô merci Patrice, merci, là, on est sûr de gagner ! YES ! »

NICOLAS : « j’t’assure Lucien, j’ai vérifié sa carte trois fois, c’est bien 25  »

ALORS, LE COUPLE HAMÉON, vous jouez super bien, vous nous ramenez à chaque fois des scores, votre cave est pleine de vin Haut Meyrau, vos sacs débordent de Wilson Staff DX2, n’investissez plus dans les cours de golf, mais dans l’arithmétique, et encore, pour moi, l’addition suffira ! Je pense que c’est la saison des cahiers d’été, l’équipe se cotisera pour vous en trouver un chacun, et au boulot !

Bravo Patrice 25/37, seGond en Brut et en Net 1ère série, bravo Sylvie, première en Net et seGonde en Brut Dames. 🙂

——-

Encore une histoire de couple : Les VIALATOU : Bien sûr Dominique absente, Nicolas s’est trouvé dans la lumière ces derniers rounds des SGPDLL. Mais Madame est de retour, et les spots suivent les scores, pleins feux sur Dominique qui signe le premier brut Dame (devant Sylvie) et deuxième Net (derrière Sylvie). J’appelle Dominique parfois « notre métronome », et c’est tout à fait fondé !  Résultats à l’appui. De retour dans les coulisses et un peu dans l’ombre, Nicolas signe toutefois un beau 20/33 qui le place dans le groupe de tête (4ème Net, 6ème Brut). Ceci dit nous préférons tous vous avoir tous les deux avec nous plutôt qu’alternativement …

——

« Salut ! ça va ? »

– NON !

– « Ah !? »

– « Il y a de bons coups, mais ça merde » …  🙁

C’est évidemment Philippe HENRI qui répond à Lucien, à Claude, à Nicolas, à Paul, à … tout le monde ! Philippe qui a beaucoup reculé en index, c’est vrai, mais il a pris beaucoup de risques, a beaucoup joué, beaucoup morflé …Mais la bête est vivante, il termine hier 4ème en brut et en Net 1ère série ! 23/35. Bien joué mon Cher Philippe !

Demain tu entames le premier tour du Trophée de Sablé, tu ne commenceras pas trop tôt, mais prends toi une chambre sur place, vendredi tu démarreras avec la brume qui se lève ! Avec mes encouragements et tous scruterons tes performances et boirons à la santé de ton swing gargantuesque et dévastateur ! À la tienne mon cher Philippe, vive les sulfites et le strontium !

—–

Ah quel optimisme sur le tee n°1 quand JEAN-MARC BOULAI que je félicitais encore de sa récente performance à Avrillé me répond : « on dit qu’on joue son index une ou deux fois par an, … c’est fait pour moi ! » Jean-Marc signe une carte qui le place 3ème en net et 7ème en Brut ! 19/33

Mon cher Jean-Marc, comme Paul Chureau, j’apprécie beaucoup le sourire, la rigolade, l’humour qui appuie souvent de très opportunes réflexions sur le jeu, l’étiquette, la vie plus largement. Bravo pour ton engagement et super résultat encore une fois !

—-

Comme je viens de citer Paul CHUREAU, je vais continuer sur ton cas. Tu as survolé la 2ème série homme en prenant la 1ère place en Net, la 8ème en Brut toutes séries confondues (38/19) ! Sur le tee n°1, tu pars avec ton large sourire conquérant, la fleur collée sur chaque club, et tu rentres au club house avec le sourire du vainqueur. À te voir jouer on se dit cependant que c’est pas gagné, mais quand on lit ta carte, tu as signé « fastoche ! » Un Grand notre Paulo !

—-

Pas un couple, un duo, un tandem : deux petits (affectif) nouveaux : Olivier LAINÉ et Michel PARIS. Olivier et Michel désormais !

MICHEL, signe un 38 en Net ! sa carte est retenue pour le score d’équipe, et ce n’est pas la première fois ! Je vous l’ai présenté, c’est le super joueur du mercato de printemps venant de Sargé. Un bon joueur, et un « bon gars” : 15/38. Si tu veux bien, on te garde avec nous, et pas que pour le golf … Ceci dit, pour le golf, tu te place seGond en Net des senior 2 derrière l’intouchable Alain Dumas ! C’est quand même une référence à noter dans son CV golfique d’Anjou !!!

OLIVIER, c’est une sorte de force tranquille, tout en modestie et en nuance, et tellement souriant. Ça ne veut pas dire que Michel soit un triste ! mais c’est différent et c’est comme ça qu’un groupe s’enrichi. Olivier est 3ème en Net de sa série, il est dans la trace de notre Paul, une, la, notre référence !

Bravo jeunes Padawan Jedi d’Anjou, vous maniez vos clubs comme des sabres laser, vos drive fendent le fairway en deux, et les rough en quatre ! Je m’égare … Continuez à vous/nous faire plaisir, la sélection est âpre dans ce club austère ! Pourvu que vous signiez à nouveau pour la saison prochaine !

 

Un zoom sur la participation féminine

 

Reprenant de manière déformée – par mes soins – une expression de notre ami Christian MELAI, je dis quelques fois, aux joueurs invités que j’aime bien parce que je sais qu’ils ont de l’humour et un égo non sur-dimensionné, qu’à Anjou, ils ne « jouent pas sur un parcours de nains » . C’est vrai aussi pour les Dames, c’est probablement pour cela qu’Anjou a proposé une équipe féminine sans concurrentes extérieures. Elles ont donc raflé tous les titres ! B R A V O ! L’essentiel n’est pas de participer, c’est de le vouloir. Merci !

  • DOMINIQUE VIALATOU
  • SYLVIE HAMÉON
  • MARTINE MICHEL
  • ANIE RENAUX
  • CLAUDINE BARAISE

—–

Notre DÉSIRÉ : Il y a un mail ou deux, je lui écrivais en point 36. Hier il a joué 36 points Stableford ! Remarquable cher Désiré ! Merci aussi pour nos discussions et tes conseils et avis sur le golf, la vie en entreprise, la retraite, la santé, ce qui compte aujourd’hui … 3ème net dans ta série, 5ème Net en senior 2 toutes séries confondues. Bien content que ta vue d’améliore, la précision de ton jeu aussi.

—-

RV !  vous connaissez ? HERVÉ JUNG nous a gratifié d’une 3ème place en Net dans sa série, juste derrière Désiré, avec également 36 points Net. 6ème en sénior 2 Net, logiquement juste derrière Désiré. Mon cher Hervé, j’ai été injuste avec toi, je t’ai demandé de rester à 22 d’index pendant 2 ans pour « m’aider à présenter 110 points d’index cumulés pour les match play. Grâce à toi aussi nous sommes arrivés à « monter » en 1ère division l’année prochaine. Alors comme j’aimerais beaucoup que tu nous suives, lâches toi maintenant, tu peux / dois jouer plus que 36 points ! C’est largement à ta portée, le potentiel est là, laisse s’exprimer ton envie de gagner, de conquérir, de gravir les échelons de l’élite du golf … d’Anjou ! Just do it !!! ou Yes, I can !!! bref laisse parler ta puissance et maîtrise ta précision : « la puissance de feu d’un croiseur et la précision des flingues de concours  » !!!!! ( Audiart – les tontons flingueurs ).

—–

J’ai été injuste. L’un d’entre nous qui ramène régulièrement des points n’a pas été décevant mais n’a pas réussi hier : JEAN-MARC BELLO. Mon cher JM, je te sais préoccupé en ce moment, je suis certain que cela influe sur la sérénité nécessaire à ce jeu pour performer. J’ai apprécié ta disponibilité, je t’en remercie. J’ai hâte de te voir rejouer à ton niveau, ce sera bon signe … amicalement. Bises à Janie.

—-

Parmi les blessures, il y en a de plusieurs types. DAVID REES s’est blessé au genou sur la fin du parcours, abandon bien évidemment justifié. Cela va peser lourd pour les seniors comme pour le critérium 49 et ton plaisir de jouer encore et encore. Nous savons les Gallois durs face à la souffrance et capables d’une résilience impressionnante ; À très bientôt rétabli notre Gallois angevin !

Il y a d’autres blessures, d’un autre type, compréhensibles, que LOUIS MERCIER a exprimé après 9 trous. J’espère qu’elles se cicatriseront, sans séquelles, et avec le plaisir de retrouver ce qu’il y a de bien dans notre Club, simplement. Sincèrement.

—–

DIDIER BARAISE a eu la chance d’être cadeyé par son petit Fils, que je remercie d’avoir joué le jeu en tant que « la main innocente » pour les récompenses par tirage au sort. Mais, malgré ce soutien moral le score n’a pas été à la hauteur de ce que Didier souhaitait nous apporter… ce sera pour la prochaine fois, tu nous as déjà tellement apporté de points dans nos aventures, senior ou équipes d’Anjou Golf.

Vous croyez peut-être que j’allais les oublier ? Ils sont de  nos camarades / amis discrets, bienveillants, disponibles : Gérard COLLET, Jean-Claude ROIDOT, Jacques HUMBERT, Dominique CADEAU et Pierre MICHEL.

L’air de rien Gérard fini 5ème en Net de sa série, Dominique le talonne et Pierre un tout petit peu plus loin. Jean-Claude et Jacques respectivement 11ème et 13ème place en Net de leur série.

Pour ma part, je reste confiant, Jean-Claude et Jacques qui étaient l’année dernière dans l’équipe d’Anjou lors de la « Bretagne – Pays de la Loire » ont super bien joué et ont permis à notre Club d’être le 5ème contributeur de points à l’équipe des PDLL sur les 16 équipes engagées face à la Bretagne. Et avec une super contribution à l’ambiance du groupe. Ils ont été hier dans un moins bon jour que d’autres joueurs d’Anjou, mais devant bien des joueurs des clubs invités. Bravo et merci pour l’ensemble de cette saison et des saisons précédentes !

Pierre, quand tu dis que ta vue ne te permet pas de visualiser la trajectoire de ta balle, je me dis que tu n’as pas de souci à te faire : j’ai vu ton départ du tee n° 1, plein fairway ! Ta longueur n’ai pas à travailler, ta précision non plus, ta confiance peut-être … c’est la clé de ce sport pour tout le monde !

 

Dans la « catégorie » des joueurs discrets et fidèles :

 

Jean-Paul THIBAULT et Alain JARRIGE n’étaient pas venus pour simplement participer. En brut, toutes séries confondues, c’est sûr que l’équation ne comporte pas encore pour bon nombre d’entre nous que des coefficients qui permettent de tangeanter le haut du classement, mais là est l’avantage de la formule des senior golfeurs des Pays de la Loire : Les scores Net peuvent apporter largement leur contribution à la performance de l’équipe. Cela a déjà été maintes fois démontré. ALAIN, lors des match play, comme Hervé cité plus haut, ont participé à notre compétitivité, même si comme le disait ALAIN, « j’ai l’impression d’être un chèvre attachée au piquet » … Ce fut vrai, parfois, mais combien auraient accepter de bonne grâce cette forme de « sacrifice » et en même temps être assez lucide et serein pour être capable se moquer de soi. Lorsque pour ma part je ne serai plus capable de me moquer de moi, c’est que je serai devenu … vieux. Senior tu es mon cher ALAIN, mais bien vif d’esprit et tellement jeune ! JEAN-PAUL, j’espère que ce n’est pas ton polo tout neuf des SGPDLL qui t’a perturbé, un peu ?  😉

 

NE STRESSE PLUS JAMAIS !!!!!

 

Je voudrais terminer ce bref compte-rendu par un long développement pour MARTINE MICHEL, CLAUDINE BARAISE ET ANIE RENAUX.

ANIE, tu fus la première des Dames a te lancer pour cette compétition. En ce moment, tu dois aussi gérer la conduite d’une voiturette et rester dans ta partie. Et cela est vraiment apprécié par tous et toutes. Et tu as le sourire, même sur la terrasse quand ton mari te charrie et que dois partir en IdF pour être une super Mamie. Fais gaffe, nous serions quelques uns à vouloir rajeunir … beaucoup ! Grosses bises et merci de cette solidarité à Anjou qui n’a d’égale que celle de ton … mari ! ;-(

CLAUDINE, NE STRESSE PLUS JAMAIS !!!!! Hors compétition tu joues largement ton niveau de jeu, en compétition tu te mets trop de pression ! Comme je te l’ai dit, tu n’es pas la seule, quel que soit le niveau du compétiteur nous sommes tous stressés sur le tee n°1, le 2, …. et quand ta carte est bonne au 15 ou 16, tu as « peur de gagner » sur toi même. COOOOOOOOOOLLLLLLLL. Bises sportives et amicales …. de tout le monde !

MARTINE, tu joues bien. J’ai vu ton départ impeccable et nous sommes venus avec CLAUDE te supporter sur les putts du 18. Tu n’en a fait qu’un, à 2,50 mètres ! Boggey ! Bravo !

Alors, dis moi ce qui ne va pas entre ces deux coups ? Tu voudrais que je te cadaye ? ou quelqu’un d’autre ? Tu me le dis et je t’organise ça !!! Bises de remerciements pour être revenue pour la remise des prix et d’encouragement à continuer à venir jouer avec nous. Ce sera notre plaisir !

—-

Pour finir ce panorama / marathon, une pensée pour PHILIPPE JUIN qui je crois a dû se scratcher pour rejoindre sa Famille au Pays Basque. Une pensée aussi pour le dos de notre ami BERTRAND LESAGE qui croit toujours pouvoir dominer la matière par l’esprit, mais parfois, trop c’est trop. Clins d’oeil amicaux à nos deux compagnons.

—–

Au seGond semestre, je serai plus complet, plus prolixe sur nos aventures, mais là, je vais me coucher, j’en ai écrit un tiers ce matin, et là, je vais … avoir le plaisir … de dormir !

RRRRR    RRRRR     RRRRRR ……

Lucien